Le fondement de l'oeuvre Carmina Burana est basé sur le concept de la Roue de la Fortune. Le dessin de cette roue comprend 4 phrases qui peuvent à elles seules résumer l'oeuvre de Carl Orff :

Fortune rota volvitur [La roue de la fortune a tourné]
descendo minoratus [Je descends, déchu]
alter in altum tollitur [un autre est porté vers le haut]
nimis exaltatus [démesurément exalté].

Au travers de cette symbolique, l'équipe de création du spectacle a voulu représenter le cycle de la vie : La naissance, la déchéance, l'amour, et la fécondation qui permettra le nouveau cycle.

 

L'oeuvre est divisée en cinq sections :

I. Fortuna Imperatrix Mundi [Fortune, impératrice du monde]

Cette partie comprend 2 poèmes qui permettent de présenter le thème initial.

  • O fortuna
  • Fortune plango vulnera

II. Primo vere [Printemps : chansons célébrant le renouveau de la nature]

C'est la partie sur la naissance, le printemps, le début de la vie.

  • Veris leta facies
  • Omnia sol temperat
  • Ecce gratum

Uf dem Anger [Dans la prairie]

Cette partie, qui est incluse dans la section "Primo Vere", présente la joie de vivre, une certaine insouciance. On pourrait la comparer à la jeunesse. Tout est beau, tout est bonheur. Sur la fin, le besoin de grandeur et de gloire se fait sentir. Il pourrait mener à la déchéance.

  • Tanz
  • Floret silva nobilis
  • Chramer, gib die Varwe mir
  • Swaz hie gat umbe
  • Were diu Werlt alle min

III. In Taberna [Dans la taverne : chansons à boire et satiriques]

Cette section présente la déchéance. L'alcool prend le dessus. C'est l'arrivée du mal dans ce monde de bien.

  • Estuans interius
  • Ego sum abbas
  • In taberna quando sumus

IV. Cour d'amours [Chansons érotiques] 

Heureusement, l'amour permet de remonter la pente et de sortir de la déchéance. Il redonne l'espoir et nous renvoie vers le bien. Sur la fin de cette partie, c'est l'acte amoureux, avec tout le plaisir qui en est consécutif.

  • Amor volat undique
  • Circa mea pectora
  • Si puer cum puellula
  • Veni, veni, venias
  • In trutina
  • Tempus est iocundum
  • Dulcissime

V. Blanziflor et Helena [Blanchefleur et Hélène]

L'amour a vaincu le mal, la vie peut recommencer. C'est la fin du cycle, la Roue de la Fortune continue de tourner.

  • Ave formosissima
  • O fortuna